vélo dialyse guipavas

Accompagné pour un bout de chemin par le maire, Bernard Tanguy, le groupe s’est élancé peu après 9 h 30 pour quelque 3 h d’efforts.

Mercredi matin, des membres des clubs de vélo de Guipavas et Landivisiau, emmenés par l’ancien champion cycliste, Pascal Campion, se sont élancés de l’unité de dialyse de proximité, récemment ouverte par la fondation AUB Santé à l’Oratoire, pour avaler les kilomètres jusqu’au centre de dialyse de Plourin-lès-Morlaix. L’objectif : y livrer quatre pédaliers permettant aux patients, installés en position assise ou allongée, de pratiquer une activité physique adaptée le temps de leur soin. « Celle-ci lutte contre le déconditionnement musculaire et cardiovasculaire et améliore le bien-être psychologique des patients », a rappelé Yves Kerrec, le président de l’Association d’aide aux insuffisants rénaux du Léon. Développé par Xavier Fine, enseignant, ce dispositif pèse 13 kg pour un coût moyen de 500 €. « Il permet vraiment de lutter contre la sédentarité due à la maladie ; ça permet de faire entrer le patient dans un cercle vertueux plutôt que dans un cercle vicieux ! ».